La CES engage une réflexion sur les nouvelles formes d’emploi

ETUC logo

La CES a invité la FIM et d’autres fédérations sectorielles à se joindre à un projet européen visant à mieux cerner les « nouvelles formes d’emploi » et « emplois atypiques » qui connaissent un essor important à travers l’Europe. La notion de « nouvelle forme d’emploi » n’est d’ailleurs pas tout à fait appropriée car l’emploi de courte durée, pour le compte d’utilisateurs multiples ou sous la forme d’une relation de travail « indépendante » existe depuis longtemps dans de nombreux secteurs, dont celui des arts, du spectacle et des media.
Lire la suite 

UE | Le Parlement souhaite un vrai socle de droits sociaux

EU Parliament logo

Le 19 janvier 2017, le Parlement européen a adopté une Résolution sur un socle européen des droits sociaux. Il y appelle la Commission Européenne à faire des propositions pour l’élaboration d’un pilier européen des droits sociaux qui aille au-delà d’une simple déclaration de principe et ait un véritable impact sur la vie des citoyens. Le Parlement engage la Commission à en finir avec un système de « deux poids, deux mesures » qui la conduit à n’édicter que de vagues principes en faveur d’une Europe sociale alors que les mesures qu’elle adopte en faveur de la concurrence et du libre marché sont toujours concrètes et coercitives.
Lire la suite 

Europe | Travail atypique dans le secteur des arts, du spectacle et des media

Atypical work

Les 8 et 9 septembre 2016 a eu lieu à Bruxelles la conférence finale du projet co-organisé par la FIM, la FIA, UNI-MEI et la FEJ et consacré à l’avenir du droit du travail et au travail atypique dans le secteur des arts, du spectacle et des media. Elle s’est déroulée au Parlement européen et dans les locaux du Comité économique et social européen.

Outre des représentants de toute l’Europe issus des quatre fédérations organisatrices, la conférence a accueilli des parlementaires européens et nationaux, des représentants de la Commission européenne, du Bureau International du Travail (BIT) et de la Confédération européenne des syndicats (CES) ainsi que des juristes spécialisés en droit social.
Lire la suite 

Europe | Syndicaliser les travailleurs atypiques du spectacle et des media

Atypical workers WS | Rome

Le quatrième et dernier atelier du projet sur les travailleurs atypiques associant la FIM, la FIA, UNI-MEI et la FEJ s’est tenu à Rome, les 7 et 8 avril 2016, avec la participation de représentants du BIT et de la CES. Il a été consacré aux moyens mis en œuvre par les syndicats pour organiser la représentation les travailleurs dits « atypiques », de plus en plus nombreux dans les secteurs du spectacle et des media.

Parmi ces travailleurs, les plus jeunes – qui sont souvent en situation d’emploi précaire – demeurent difficiles à sensibiliser, ce qui est préoccupant.
Lire la suite 

Cameroun | La plainte déposée à l’OIT par la FIM et le SYCAMU fait fléchir le gouvernement

SYCAMU

Par un arrêté du 12 février 2016, le Gouvernement du Cameroun a levé l’arrêté de suspension qui frappait le SYCAMU. Cet arrêté avait fait l’objet d’une plainte conjointe du SYCAMU et de la FIM devant le Comité de la liberté syndicale de l’OIT.

Cette décision est intervenue très rapidement après que le gouvernement eut reçu notification par le BIT de la plainte diligentée à son endroit, plainte qu’il avait jugé suffisamment pertinente et sérieuse pour ne pas persister dans cette voie.
Lire la suite 

OIT | Déclaration du Groupe des Travailleurs sur les droits humains et syndicaux en Égypte

ILO HQ (Geneva)

Le 4 février 2016, le corps sans vie de Giulio Regeni, un étudiant italien doctorant de 28 ans à l’Université de Cambridge, a été retrouvé au Caire. L’annonce du décès de Giulio a été faite dix jours après sa disparition dans des conditions pour le moins mystérieuses. Son corps était couvert de stigmates, de traumatismes et de blessures prouvant qu’il avait été victime de torture.

Giulio Regeni menait une recherche sur le développement social en Égypte en mettant l’accent sur les différentes formes de liberté d’expression et d’association, les droits des travailleurs et les conditions dans lesquelles les organisations indépendantes opèrent dans le pays.
Lire la suite 

La FIM condamne la décision du président du Syndicat égyptien des musiciens de suspendre six chanteuses

FIM logo

Le combat pour le droit à la liberté d’expression fait partie intégrante de l’histoire du mouvement syndical. La Déclaration de Philadelphie, adoptée lors de la 26e session de l’OIT le 10 mai 1944 et reprise par l’article 1 de la Constitution de l’OIT, stipule que « […] la liberté d’expression et d’association est une condition indispensable d’un progrès soutenu […] ».

La convention 87 de l’OIT sur « la liberté syndicale et la protection du droit syndical », l’une des plus importantes des conventions de l’OIT pour la reconnaissance des droits fondamentaux des travailleurs, inclut dans son préambule une référence à cette déclaration.
Lire la suite 

Égypte | Six chanteuses interdites de scène par le président de leur syndicat, Hani Shaker

Hani Shaker

Selon Al Arabya News, Hani Shaker, président controversé du Syndicat égyptien des musiciens, a décidé de suspendre six chanteuses du droit d’accomplir leur travail d’artiste en raison de leur comportement sur scène.

Shaker a jugé leur comportement sur scène incompatible avec la morale publique. Il leur reproche notamment d’avoir porté des « vêtements révélant leur corps », de s’être comportées « de manière inappropriée » et « sexuellement suggestive » sur scène et d’avoir délibérément « suscité les mauvais instincts et le désir » en accompagnant leurs chants de danses.
Lire la suite 

Pin It on Pinterest