Kenya | Dialogue social et égalité homme-​femme

Kenya Workshop 2017Le syn­di­cat kényan KeMU met au point une feuille de route pour des ini­tia­tives concrètes en matière de dia­logue social et d’égalité homme-​femme

La FIM a orga­ni­sé avec KeMU un ate­lier natio­nal (Nairobi, 3 – 6 juillet 2017) dans le cadre du pro­gramme de for­ma­tion syn­di­cale sou­te­nu par Union to Union. L’atelier, prin­ci­pa­le­ment consa­cré à la mise en œuvre d’accords col­lec­tifs pilotes incluant des dis­po­si­tions sur l’égalité homme-​femme, a béné­fi­cié de l’apport d’un expert en négo­cia­tion col­lec­tive du BMU (Royaume-​Uni).

Comme au Sénégal, les accords col­lec­tifs pilotes dans le sec­teur de la musique sont au cœur des pré­oc­cu­pa­tions de KeMU afin de conte­nir la pré­ca­ri­sa­tion des condi­tions de tra­vail et de rému­né­ra­tion des musi­ciens, dans un sec­teur très lar­ge­ment infor­mel.

Les accords col­lec­tifs pilotes dans le sec­teur de la musique sont au cœur des pré­oc­cu­pa­tions de KeMU afin de conte­nir la pré­ca­ri­sa­tion des condi­tions de tra­vail

Il s’agit d’un exer­cice ardu car la com­mis­sion admi­nis­tra­tive com­pé­tente n’a pas encore ren­du de déci­sion quant à l’enregistrement de KeMU en tant que syn­di­cat. Il est tout aus­si déce­vant que la confé­dé­ra­tion syn­di­cale COTU n’ait à ce jour pas encore réagi aux ini­tia­tives prises par KeMU pour la ren­con­trer et tra­vailler avec elle.

S’agissant de la place des femmes dans ses ins­tances et dans le sec­teur de la musique, KeMU a déci­dé d’organiser des réunions exclu­si­ve­ment à leur inten­tion à Nairobi, Mombasa et Kisumu, les trois prin­ci­pales villes du pays. Ces réunions doivent per­mettre aux musi­ciennes de s’exprimer en toute liber­té en dehors de la pré­sence des hommes. Elles aide­ront à défi­nir des actions prio­ri­taires pour pro­mou­voir l’égalité homme-​femme et lut­ter contre les dis­cri­mi­na­tions aux­quelles les musi­ciennes peuvent être confron­tées dans leur vie quo­ti­dienne.

Un cer­tain nombre d’actions rela­tives au déve­lop­pe­ment de la négo­cia­tion col­lec­tive et à l’égalité homme-​femme ont fait l’objet d’une feuille de route et seront menées avant la fin de l’année 2017.

Pin It on Pinterest

Share This